Partage cette page avec tes amisShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisShare on RedditShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone

L’Ancien Droit (754 – 150 av. JC)

2 sources : – la coutume. Droit coutumier très important (code d’Hammurabi)

– la loi – royale. Des coutumes passées en loi.

– votée par le peuple  : les comices (avec accord du Sénat). Patriciens et Plébéiens : Plébéiens demandent que le droit soit connu de tous : Loi des 12 tables (450 av. JC)

: les lois plébiscites. Ne concernent que les plébéiens puis deviennent applicables à tout le monde. Au 3ème siècle av. JC, ce sont les seules lois existantes.

Le droit classique (150 av. JC – 284 ap. JC)

Le droit romain se débarrasse du droit religieux. Sources anciennes disparaissent et coutume devient le droit des peuples vaincus (les pérégrins). L’empereur devient source unique du droit.

Source :    – l’empereur = sénatus-consultes (décision du Sénat) sont des ratifications de décisions impériales, puis disparaissent complètement, remplacée par les constitutions impériales.

= constitutions impériales : édits (caractère général), décrets (jugement rendu par l’empereur dans son tribunal), rescrits (réponse donnée par l’empereur à une question de droit soulevée par un de ses fonctionnaires), mandats (instructions administratives).

– les édits du prêteur      = création de nouvelles actions = de nouveaux droits.

= procédure formulaire : simplifie l’action = supprime les anciens rites et pérégrins et romains sont à égalité.

– la doctrine = empereur donne plus d’autorité à certains auteurs ( Papinien, Paul, Ulpien)

Le bas empire (284 -476)

Source :    – les constitutions impériales (développement quantitatif) et développement de la procédure par rescrit.

– les compilation des constitutions impériales = code grégorien et hermogéniens (codes privés).

Empereur veut un code officiel : le code théodosien (438)

les compilations Justiniennes (6ème siècle) divisées en quatre parties : le code, le digeste, les institutes, et les novelles. => Corpus juris civilis.

– la doctrine : loi des citations (5ème siècle) donne de l’importance à 5 auteurs (valeur de droit). Les autres n’ont valeur que si les 5 grands les ont cités dans leurs ouvrages.

=> l’empereur est la source unique du droit.

L’étude du droit commence au 3ème, s’étend peu à peu aux classes sénatoriales, et au 5ème, la 1ère école de droit est crée à Constantinople.

A la chute de l’empire, le droit romain est remplacé par le droit germanique.

Partage cette page avec tes amisShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisShare on RedditShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone
Droit Romain
%d blogueurs aiment cette page :