Étiquette : méthode

Cours de Droit gratuits depuis 2001

Méthode de la dissertation

Partage cette page avec tes amisFacebookTwitterDiggRedditGoogle+StumbleUponTumblremail L’introduction Analysez précisément le sujet et définissez en les termes pour cerner le sujet réellement posé Ne commencez pas par rédiger l’introduction. Faites un plan construit avant de rédiger ; relisez-le et vérifiez-en la cohérence. Soignez les intitulés de chacun de vos titres : évitez les verbes conjugués ; vos titres doivent faire comprendre les idées que vous allez développer. Soignez l’expression et l’orthographe ; maniez les concepts juridiques avec prudence. Utilisez vos connaissances. Soyez concis et évitez les banalités. Quand vous citez les auteurs écrivez convenablement leur nom. Resserrer bien le sujet et répondez à la question posée pour éviter le hors sujet…
Lire la suite

La méthode du commentaire d’arrêt

Partage cette page avec tes amisFacebookTwitterDiggRedditGoogle+StumbleUponTumblremailL’expression de ‘commentaire d’arrêt est consacré, bien que l’exercice puisse porter aussi bien sur un arrêt, que sur un jugement. Il s’agit d’un commentaire une décision de justice de quelque juridiction quelle émane, même si c’est le plus souvent une décision de la Cour de cassation. L’exercice est considéré comme complexe, car il présente deux difficultés principales. La première est d’éviter la paraphrase de la décision. Il ne faut pas vous borner à répéter sous d’autres termes la solution donnée. La seconde difficulté est d’éviter que l’arrêt ne soit qu’un prétexte pour réciter le cours et disserter sur des points sans les mettre en relation…
Lire la suite

Analyse de la jurisprudence

Partage cette page avec tes amisFacebookTwitterDiggRedditGoogle+StumbleUponTumblremailLes arrêts qui se trouvent dans les fiches de TD doivent être analysés, une fois les fiches de jurisprudence effectuées. L’analyse d’arrêt se scinde en principe en deux temps. Un premier temps correspond à une mise ne situation de la décision, à savoir une analyse de son environnement ‘juridique. Un second temps correspond à une mise en perspective de la décision, à savoir une étude de la portée de l’arrêt. (Attention, cette dichotomie ne correspond pas à un plan de commentaire d’arrêt). Partage cette page avec tes amisFacebookTwitterDiggRedditGoogle+StumbleUponTumblremail