Partage cette page avec tes amisShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisShare on RedditShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone

L’introduction

Analysez précisément le sujet et définissez en les termes pour cerner le sujet réellement posé
Ne commencez pas par rédiger l’introduction.
Faites un plan construit avant de rédiger ; relisez-le et vérifiez-en la cohérence.
Soignez les intitulés de chacun de vos titres : évitez les verbes conjugués ; vos titres doivent faire comprendre les idées que vous allez développer. Soignez l’expression et l’orthographe ; maniez les concepts juridiques avec prudence.
Utilisez vos connaissances. Soyez concis et évitez les banalités.
Quand vous citez les auteurs écrivez convenablement leur nom.
Resserrer bien le sujet et répondez à la question posée pour éviter le hors sujet


1 – Bien lire le sujet

Une réflexion sur les termes du sujet s’impose. Ne commencez pas votre dissertation sans avoir circonscrit le sujet et discerné ses implications principales.
Seule une bonne compréhension du sujet vous permettra d’être pertinent dans la suite de votre travail.


2 – L’inventaire

Il faut inventorier les différentes questions entrant dans le sujet.
Effectuez ensuite un tri en confrontant à nouveau vos questions à votre sujet.
Cet inventaire sera le matériau qui vous servira à construire votre plan.
Une fois que votre inventaire semble achevé, il est temps de regrouper vos idées et de chercher à les organiser sous forme d’un plan.
Un bon plan sera celui qui saura intégrer l’essentiel des points importants de votre inventaire ; en effet au cours de votre inventaire certains points qui vous semblaient à première vue important ne le serons plus.
Vous allez vous rendre compte que parfois vous avez exprimé la même chose sous deux formes différentes (ici joue l’opération intellectuelle du regroupement ; ceci vous évitera les répétions au sein du plan).
A la fin de votre inventaire il vous faudra en général : Regrouper ; Eliminer ; Organiser.

N.B. : lors de la phase d’inventaire ce sont les connaissances que vous avez acquises qui vous servent. Un mauvais inventaire (c’est-à-dire incomplet) entraîne une mauvaise dissertation. D’où la nécessité de connaître son cours et d’avoir étudier les documents de travaux dirigés.


3 – Le plan

Il vous faut organiser au brouillon votre plan et le structurer.
La formulation des titres est très importante.
Vos titres ne doivent pas être des phrases.
Vos titres doivent être :

concis;
conformes à ce que vous allez développer dans vos différentes parties ou sous-parties
compréhensibles ;
écrits en français (cf. problème d’expression).

Toujours au brouillon inscrivez les titres et rédigez les chapeaux

1 – Votre titre Chapeau : expliquez ce que vous allez développer dans votre A et dans votre B. A – Votre titre Chapeau : expliquez ce que vous allez développer dans les différentes sous-parties

1 – Votre titre

a – b – c – etc.…

B – Votre titre

etc.…

Ne pas négliger les chapeaux ainsi que les transitions

Une fois votre plan déterminé, le relire en vous posant les questions suivantes:

  • Mon plan est-il adapté au sujet ?
  • Ai-je bien traité l’ensemble du sujet ?
  • Ai-je bien répondu à la question ?
  • Mon plan est-il équilibré, cohérent et harmonieux ?
  • Mon plan ne comporte-t-il pas de répétitions comme par exemple:  » Le B du Il ne reprend-il pas une partie du développement contenu dans le 1 du A du I  » ?
  • Mon plan est-il complet et n’ai-je pas laisser échapper un grand problème à étudier ?
  • Ai-je inséré des exemples ? (un exemple judicieux est parfois plus parlant qu’une longue explication).

Ces questions sont à se poser tout au long de la confection du plan et doivent impérativement se faire à ce stade car vous n’aurez plus le temps d’y revenir lors de la rédaction. Il vous faut éviter d’avoir un plan qui ne soit qu’un prétexte à un recopiage du cours


4 – L’introduction

Il vous faut la rédiger en dernier, juste avant de rédiger au propre l’ensemble de votre dissertation.
Cette introduction devrait normalement faire l’objet d’une rédaction au brouillon.

Elle doit :

  • Situer progressivement le sujet (et non pas commencer par la définition des termes du sujet).
  • Définir ensuite les tenues du sujet.
  • Mentionner éventuellement les textes légaux.
  • Indiquer les grands axes du sujet ainsi que les centres d’intérêt (intérêt pratique et théorique du sujet).
  • Utiliser l’histoire, le droit comparé, la philosophie, la sociologie…
  • Déduire le plan et l’annoncer clairement.


5 – La rédaction finale

Normalement si votre plan est bien détaillé, la rédaction n’est plus qu’une formalité. Vous ne devez, dès lors, vous concentrez que sur la mise en forme.

Partage cette page avec tes amisShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisShare on RedditShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone
Méthode de la dissertation
Étiqueté avec :    
%d blogueurs aiment cette page :