Catégories

Les groupes de société

Pour la sociologie, la société n’existe que lorsque le groupe a atteint une certaine homogénéité, de manière à le distinguer de ce qui lui est extérieur : la cohérence du groupe fait apparaître un intérêt collectif, qui dépasse la somme des intérêts particuliers de ses membres.

L’objectif recherché en créant un groupe de sociétés est : – une meilleure organisation du pouvoir : les associés majoritaires apportent ou cèdent leurs titres à une autre société, préexistante ou constituée pour les besoins de l’opération, et qui deviendra société-mère de la première société, qui deviendra sa filiale. La notion d’effet de levier juridique décrit ce phénomène par lequel les anciens associés majoritaires investissent leurs fonds ou titres dans la nouvelle société, en prenant exactement le contrôle qu’il faut dans la première. La société mère permet ainsi d’acquérir à moindre coût.

– une meilleure organisation de l’entreprise : les activités de la société initiale sont exploitées par des sociétés nouvelles, dont la société initiale devient la société mère. Le groupe est donc un instrument de croissance externe de l’entreprise (il permet l’acquisition d’entreprises extérieures au groupe) mais aussi de diversification des risques financiers entraînés par l’exploitation (répartition du risque entre plusieurs entités économiques).


  • La formation du groupe de société

    La création d’une filiale peut résulter de la création d’une nouvelle société ou de l’acquisition du contrôle d’une société existante. Cette prise de contrôle peut se réaliser par augmentation de […]

  • La notion de groupe de société

    La loi française ne définit pas la notion de groupe de société, ce que seules les lois allemande du 6/9/1965, brésilienne du 15/9/1976, et sénégalaise du 29/7/1985 font. Section 1 […]