Partage cette page avec tes amisShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisShare on RedditShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone

Le coût d’opportunité (= coût de renonciation)

La rareté des ressources

Les ressources sont toujours disponibles en quantité limitée. L’abondance absolue n’existe pas.

Le coût d’opportunité et le coût monétaire

Le coût d’opportunité d’un choix est la valeur de la meilleure possibilité qui a été écartée en raison de ce choix. Dans une économie de marché, pour des biens privés vendus sur des marchés concurrentiels, utilisant des facteurs de production obtenus sur le marché concurrentiel, les coûts directs correspondent aux coûts d’opportunité.

Applications diverses due coût d’opportunité

Au choix du consommateur

Le coût d’opportunité de Y est Y = f (X).

Il s’agit du prix relatif de Y par rapport à X = .

La droite de budget représente la frontière des possibilités de consommation : au dessus d’elle se situe la consommation inaccessible, en dessous la consommation réalisable.

Au choix du producteur

Il doit choisir quelle quantité de chaque bien produire = il doit connaître le coût d’opportunité d’un des biens relativement à l’autre bien. Plus la quantité produite d’un bien est élevée, plus son coût d’opportunité relativement à l’autre bien est élevée.

Coût d’opportunité d’un bien X par rapport au bien Y est X= f(Y)

(= coût d’opportunité d’une unité supplémentaire de X)

La croissance du coût d’opportunité en matière de production provient du fait que les facteurs de production ne sont pas parfaitement et immédiatement adaptables à tous les usages.

Notion d’efficacité ou d’efficience

La frontière de production correspond à la production efficace (ou efficiente). Une production sera efficiente si avec l’utilisation des mêmes facteurs de production, il n’est pas possible d’augmenter la production d’un bien sans diminuer celle de l’autre.

En A, coût de XA en terme de Y = Ymax- YA.

Coût d’opportunité et choix d’une économie dans son ensemble

L’ensemble des ressources et des technologies disponibles sur l’ensemble de la société sont limitées. Les choix d’investissement d’une économie détermine une influence notable sur son rythme de croissance.

Les fonctions d’une économie

Comment utiliser les ressources efficacement?

Division du travail

Adam Smith = « la richesse des nations » (1776). L’accroissement de productivité est permis par la division du travail et par la spécialisation des taches. Ils sont à l’origine de la révolution industrielle.

Echange

David Ricardo = l’existence d’un système d’échange (à production constante) accroît le niveau de vie. Le commerce international peut accroître la frontière des possibilités de consommation pour tous les pays impliqués, toute chose égale par ailleurs.

Théorie de l’avantage relatif

Avec un système d’échange, les Allemands produiront plus de biens Y (revient moins cher, car produit en masse) et s’approvisionneront en biens X en France, qui elle même produira plus de biens X et s’approvisionnera en biens Y en Allemagne. Les deux y gagnent car les coûts de production sont moins élevés : ils augmentent la consommation d’un bien sans diminuer celle de l’autre.

Quelle combinaison de biens produire ou consommer?

Optimum = un point sélectionné sur la frontière de production (en fonction des préférences des consommateurs)

Les courbes d’indifférence traduisent l’intensité des préférences relatives des individus : elles amènent donc à sélectionner un point.

La sélection de l’optimum dépend des préférences et des capacités de production.

Comment atteindre un optimum?

Planification centralisée

Stocker les préférences, pour tous les biens disponibles, de tous les individus, ainsi que les informations sur les technologies de production de toutes les entreprises. La solution qui satisfait le plus les consommateurs, tout en étant possible par les entreprises (sur la frontière de production) est l’optimum. Problème car les informations ne sont pas forcement facilement disponibles, et incitation pour les entreprises à donner des informations fausses.

Le marché (Adam Smith)

Chaque individu, en recherchant son propre intérêt va concourir à favoriser le bien être économique de la société. La recherche du profit et de la satisfaction individuelle amène à l’optimum. Le système de prix permet d’éviter la collecte des informations comme en économie centralisée. Cette solution a aussi des inconvénients car un marché impose un prix d’équilibre, qui le plus souvent est dur à trouver.

Les difficultés dans le fonctionnement des marchés

Les défaillances dans le système de marché peuvent justifier une intervention de l’état : quand le système de prix n’est pas équilibré et délivre de fausses informations, si certains biens font l’objet d’une propriété collective à tel point qu’aucun propriétaire n’est incité à les utiliser pleinement, ou si la répartition des revenus obtenue spontanément par le marché n’est pas équitable.

Partage cette page avec tes amisShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisShare on RedditShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone
Rareté, choix et coût d’opportunité
%d blogueurs aiment cette page :